«

»

juin 05

Une enquête menée dans toute l’Europe sur l’implication des jeunes dans la société

La Commission européenne a commandé à l’institut TNS l’enquête* « Flash Eurobarometer » Jeunesse européenne: la participation à la vie démocratique, dont l’objectif principal était d’étudier l’implication des jeunes citoyens européens âgés de 15 à 30 ans dans la société, en particulier en ce qui concerne la participation aux élections européennes de 2014.

Un premier chiffre interpelle, 44% de personnes interrogées n’ont pas voté, mais seule une moitié de ces personnes ne l’a pas fait par choix. L’autre moitié de ce groupe était trop jeune pour voter. Finalement, si l’on se concentre sur  les personnes ayant l’âge minimum pour voter, 73% ont voté à une élection au cours des 3 dernières années (ils étaient 79% en 2011).

Cette tendance générale à la baisse du vote des jeunes, reflète mal un réalité très disparate entre pays. L’Italie, la Lituanie, la Finlande ou encore Malte ont connu une hausse de la participation des jeunes aux élections supérieure à 10% entre 2011 et 2013. A l’inverse, la Hongrie a connu une baisse de 28% sur la même période.

Autre information importante à l’approche des élections européennes, seul un jeune sur deux connait le processus d’élection des députés européens. Les jeunes engagés dans au moins une organisation (comme un conseil de jeune, une ONG, etc.) ont plus de probabilité d’aller voter (70%) que ceux qui ne sont pas impliqués (57%).

Lorsqu’elles sont interrogées sur les raisons d’aller voter aux élections européennes de 2014, au moins 8  personnes sur 10 iraient voter pour les élections européennes de 2014 parce qu’elles croient que la démocratie est importante, mais aussi que l’Europe et ses élections sont importantes ou encore car il s’agit, selon eux, de la bonne manière d’influencer les prises de décisions politiques.

Cependant, 64% des personnes interrogées avancent comme raison de ne pas aller voter qu’elles croient que leur vote ne changera rien. Environ 3 sur 5 qu’ils ne se sentent pas suffisamment informés pour voter, que le Parlement européen ne répond pas suffisamment aux problèmes qui les concernent ou encore qu’elles ne s’intéressent pas à l’Union européenne.

Consultez l’intégralité de cette enquête de la Commission européenne (document en anglais) – PDF

D’autres sujets y sont abordés :

• L’implication des jeunes dans des groupes ou des clubs jeunesses, que ce soit au niveau sportif, associatif ou culturel.

• La participation des jeunes aux élections locales, régionales ou nationales ;

• La connaissance des jeunes citoyens de l’UE sur les prochaines élections européennes et leur intention d’y participer ;

• La connaissance du processus d’élection des députés européens ;

• La probabilité de vote aux prochaines élections européennes en 2014 ;

• Les raisons qui expliquent pourquoi ils iront voter ou pas aux élections européennes de 2014.

Si votre collectivité est adhérente et que cette thématique vous intéresse, n’hésitez pas à contacter l’Anacej.

* : Cette enquête, commandée par la Commission européenne et la Direction générale pour l’éducation et la culture, a été mené par TNS Political & Social network dans les 27 États membres de l’Union européenne et en Croatie entre le 2 et le 19 avril 2013. Au niveau européen, 12 927 personnes âgées entre 15 et 30 ans, issues de groupes sociaux et démographiques différents, ont répondus au sondage par téléphone dans leur langue maternelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>